Le Guide BD

 
Genre :


Chihuahua Pearl

Série : Blueberry
Publié par Manuline le 2017-02-08 18:13:16

Premier album d'une histoire en dix tomes (cœur de la série) ou l'on sent à travers les pages l'odeur du cigare et du whisky du salon typique du western. A lire absolument pour les fans du genre.

Intégrale le triangle secret

Série : Le triangle secret
Publié par montagnan le 2017-02-07 21:56:39

Pour être franc je dois commencer par dire que je n'avais pas souhaité acheter la série. Une raison bien simple à cela, je n'adhère pas au dessin ou plutôt aux dessins devrais-je dire. Je trouve celui de Falque très moyen et à part Chaillet qui couvre la partie "moyen âge" je n'aime pas du tout les autres.
Reste le scénario de Convard, c'est du lourd, rien à dire. C'est uniquement pour cela que je me suis payé cette intégrale.

Ennemi

Série : Le maître de jeu
Publié par TiTi le 2017-02-05 20:08:02

Le scénario fait peu avancer l'histoire ici, mais marque plus précisément les rapports avec des groupes du Chant des Stryges et renforce les tensions.
A noter de nouvelles incohérences, comme la mise en détention d'un personnage pour lequel la police est sensé ne pas avoir de charges...

Grégory Charlet est remplacé au dessin par Horne, qui propose un encrage plus grave et dur, ce qui colle plus aux passages dramatiques, mais la représentation des visages est inégale.

Les couleurs, aussi réalisées par un autre auteur (Juliette Nardin), sont plus plates, mais s'allient bien aux dessins et suivent bien l'ambiance.

Descendance

Série : Le maître de jeu
Publié par TiTi le 2017-02-05 19:56:09

Ce nouveau tome relate les enquêtes des différents protagonistes menées après les évènements survenus sur l'île. Il alterne des moments calmes et insouciants avec des passages plus durs comme on en a connu précédemment.
Le scénario contient un peu plus d'incohérences (avec notamment des adolescents qui visitent tranquillement un institut de recherche analysant de manière secrète des animaux humanoïdes inconnus, qui ne semblent pas susciter tant d'étonnement auprès des chercheurs)

Même remarque qu'auparavant pour le dessin : très beau, clair et bien colorisé, mais un peu décalé lors des passages contenant des scènes de morts.

Cette suite se lit tout de même avec plaisir.

Matrice - TL

Série : Le maître de jeu
Publié par TiTi le 2017-02-05 19:41:06

L'action est beaucoup plus rapide pour cette fin du "cycle de l'île". La part de gravité est beaucoup plus présente, et dénote un peu avec le dessin qui, bien que toujours très beau, a un aspect plus léger que l'histoire qu'il met en scène.

A noter l'addition de 6 pages de dessins préparatoires dans ce tirage limité.

Ce tome est mon préféré des 3 premiers.

Prémonition

Série : Le maître de jeu
Publié par TiTi le 2017-02-05 19:31:35

Le récit continue toujours agréablement sous les traits délicats réalisés par Charlet.
Le rythme ne s'accélère pas vraiment, mais les différents protagonistes commencent à se rejoindre

Testament

Série : Le maître de jeu
Publié par TiTi le 2017-02-05 19:28:15

Cette série est une partie contemporaine de l'univers des Stryges, et se déroule donc en même temps que le Chant des Stryges, après la fin de son premier cycle.

Le début est sympa, avec l'introduction d'adolescents qui permet de mettre du relief au niveau du rythme. Il y a peu d'actions ici, ce qui tranche franchement avec l'histoire de Debrah et Kevin. Il y a cependant une certaine tension chez les personnages qui est bien transcrite.

Côté dessin, Charlet livre ici des planches claires, avec des angles réussis.
Son travail sur les couleurs est aussi agréable, avec des palettes différentes bien choisies (pour relater le passer, dessiner les écrans de pc...).

Ce premier tome annonce du bon.

Le serment des pécadous

Série : Traquemage
Publié par Krole le 2017-02-05 10:54:08

Jubilatoire !
De l'héroic fantasy de cul terreux. Peut être que vous ne serez pas d'accord mais je retrouve personnellement l'esprit de l'Echo des Savanes des débuts avec une histoire loufoque et des petits personnages qui peuvent devenir cultes. J'aine particulièrement Myrtille la brebis qui serait la nouvelle Rantanplan. Je ne vous parle pas de la fée Paquerette qui a noyé ses dons dans l'alcool....Vivement la suite, il y a du boulot, des mages à détruire !

Suicide troopers

Série : Les hydres d'Arès
Publié par TiTi le 2017-02-03 16:20:04

L'histoire de la série se termine de manière un peu abrupte, surement en partie à cause de son format court. C'est pas être aussi pour cela qu'un personnage arrive pour servir à plusieurs reprises de deus ex machina, ce qui nuit à la qualité du scénario.

Le dessin change encore un peu et reste bien mieux que le premier tome.

On parle enfin des Stryges, mais de manière fugace. D'ailleurs, l'univers des Stryges n'existerait pas que ça ne changerait rien à la compréhension de l'histoire.

Cette courte série B peut s'apprécier, mais reste décevante compte tenue des antécédents du scénariste et du rapport annoncé aux Stryges.

Albor Tholus

Série : Les hydres d'Arès
Publié par TiTi le 2017-02-03 16:11:22

L'histoire est plus originale que le premier tome, avec des péripéties qui s'enchainent et des personnages, bien que toujours clichés, plus attachants.

Le dessin est beaucoup plus beau et clair, sans encrage comme pour Thorinth de Nicolas Fructus (que je trouve tout de même de meilleure qualité).

L'Afridienne

Série : Les hydres d'Arès
Publié par TiTi le 2017-02-03 16:05:23

Il s'agit d'une histoire de complot, située dans le futur (sur Mars en l'an 3455), sur fond de colonisation (reprise sur celle opérée en Amérique du nord).

Les personnages sont présentés de manière assez classique, trop même, ce qui donne une impression de cliché.
Le rythme est assez soutenu.

Je ne suis pas fan du dessin, assez inégal.

A la base présentée comme faisant partie de l'univers des Stryges (dans le tome Mythes et Réalités coédité par Canal BD), cette série n'y est finalement qu'à la frontière (elle n'y est d'ailleurs pas associée dans la liste des oeuvres des auteurs...). Aucune référence pour le moment. Les personnages principaux ont été redessinés entre temps, en mieux à mon avis.

Hybrides

Série : Le chant des Stryges
Publié par TiTi le 2017-02-03 15:51:00

Ce tome propose un peu moins d'action mais permet, le temps du déroulement de l'expérience, de décrire plus en détails où en est l'état d'esprit des différents protagonistes.
L'intrigue avance donc peu, mais le scénario reste intéressant, avec des rapports entre les parties qui est plus complexe.
J'aime beaucoup la dernière planche.

Bienvenu à Dimitri Fogolin, 6ème coloriste de la série...

Executions

Série : Le chant des Stryges
Publié par TiTi le 2017-02-03 15:50:13

Avec les trahisons, le groupe de "héros" s'amoindrit.
Kevin en profite pour passer d'un nouveau désarroi à une emprise, et paraît de plus en plus torturé.

Le mal incarné par Sinner prend une nouvelle dimension. Ce n'est plus le puissant inaccessible et tentaculaire, joué par Sandor G. Weltman, mais la folie malsaine et sans limite d'un électron libre.

En devenant plus critique, la situation devient aussi plus claire.

Enlèvements

Série : Le chant des Stryges
Publié par TiTi le 2017-02-03 15:27:34

On assiste aux retrouvailles entre Jill et Kevin.
Le divorce entre le duo Cylinia/Abeau et Debrah est consommé.
Sinner se place désormais en méchant de ce cycle.

Le rythme reste bon et le suspense reprend son cours.

Pouvoirs

Série : Le chant des Stryges
Publié par TiTi le 2017-02-03 15:22:23

Ce nouveau cycle redistribue une nouvelle fois toutes les cartes, avec encore un saut du temps (7 ans plus tard, ce qui permet de rattraper à nouveau l'époque réelle), de nouveaux ennemis (avec un Sinner fou à lier) et de nouveau alliés (Jenny, Tom et Chrys).

Les Stryges, contrairement au cycle précédent, font directement partie du récit.

Avec l'arrivée de nouvelles rides pour Kevin niveK, le dessin redevient un peu plus clair et les couleurs sont, au surprise, réalisé par un nouvel auteur (le 5ème coloriste pour la série...).

La maquette change un peu, avec des reproduction de dessins en 2ème et 3ème de couverture. Première bonne idée d'édition depuis longtemps pour cette série!

Chutes

Série : Le chant des Stryges
Publié par TiTi le 2017-02-03 15:07:19

Fin du cycle Weltman.
Les deux tiers sont consacrée au face-à-face entre ce personnage et Debrah, jusqu'à la chute finale.
Le choix posé à notre ombre préférée constituera ensuite le thème du prochain cycle.

Si ce cycle propose moins de surprise que le premier, il permet d'étoffer les personnages et reste plaisant.

Cellules

Série : Le chant des Stryges
Publié par TiTi le 2017-02-03 15:00:37

Ce tome n'apporte pas de révélations particulières.
Il conduit les personnages pour la mise en place de la scène finale, avec Debrah qui trouve enfin son but et Kevin qui perd son âme.

Nouveau coloriste, ça devient une habitude, qui casse un peu la continuité artistique...

Manipulations

Série : Le chant des Stryges
Publié par TiTi le 2017-02-03 14:53:00

On approche du but.
Sandor G. Weltman semble accessible. Tant pour le lecteur qui le découvre que pour les personnages qui remontent sa piste.

Le tome reste de bonne qualité.

Nouvelle petite modification dans l'édition, avec une tranche de la BD qui n'est plus noire mais désormais légèrement colorée. Les changements de maquette continuent à ne pas rendre honneur à cette série...

Révélations

Série : Le chant des Stryges
Publié par TiTi le 2017-02-03 14:44:15

Le scénario se relance avec Debrah pour une première fois en difficulté.
La quête avance nettement, avec un personnage énigmatique dessiné pour la première fois, tout en restant encore dans l'ombre.

Nouveau changement de coloriste, qui a un style plus proche des débuts de la série. J'aime beaucoup.

Défis

Série : Le chant des Stryges
Publié par TiTi le 2017-02-03 14:37:43

On découvre désormais Cylinia et Abeau, qui constituent un nouveau groupe d'intérêt et permettent de nouvelles révélations.
Du côté de l'ennemi désigné, c'est le lieutenant Reese qui fait sont apparition.
Le scénario reste attrayant.

Le dessin reste bon, les couleurs sont meilleures que les 2 tomes précédents je trouve.

La série se convertit au grand format, ce qui n'est pas un mal, mais la 4ème de couverture est d'une banalité franchement décevante.