couverture
©Casterman/Hergé
Dos rouge.Titre en bleu 1ère page. Réédition1948, 1949, 1951.

T5 - Le lotus bleu
Tintin (Éditions Casterman couleurs)

pour 34 notes.

Aventure -
Edition
ID-BDovore : 13758

Synopsis : Un messager venu de Chine vient rencontrer Tintin dans le palais de son ami le Maharadjah de Rawajpoutalah, où notre héros se repose. mais il est touché par une fléchette empoisonnée au radjaïdjah, le poison qui rend fou. Il n'a que le temps de prononcer les mots Shanghaï et Mitsuhirato, avant de sombrer dans la folie. Très vraisemblablement, cette affaire a un lien avec les trafiquants de drogue que Tintin a combattus dans l'album Les Cigares du pharaon. Tintin s'embarque donc pour Shanghaï...


Une erreur sur cette fiche ou votre édition est différente ? Vous pouvez proposer une correction ou proposer l'ajout d'une autre édition


Données privées
(pour votre utilisation personnelle)

Futur achat : Date d'achat : (dd/mm/aaaa) Prix/cote :
E.O : Dédicace : Cadeau : Lu : Ed. numérique :
Prêt : Dernier emprunteur : Email :
Remarque personnelle (état, mémo, ...) :

Commentaires des membres : (vous pouvez également donner un avis de lecture)
Ma Note:
Avis de lecture * :

* : Avis de lecture qui apparaîtra pour tous les visiteurs sur le site

Posté par le 2008-11-16 13:08:17

B36




Posté par le 2008-08-24 22:58:53

Un très bon volume de la série.




Posté par le 2007-08-18 08:52:45

Fin des aventures de Tintin en Orient.
Cet album est essentiel pour Hergé. Dès cet opus, il se montre plus prudent avec les pays qu'il décrit. Il évite ici les stéréotypes de l'époque : les doigts crochus des chinois, les nids d'hirondelles aux repas.

C'est par l'entremise d'un abbé, aumônier des étudiants chinois à Louvain, qu'il va rencontrer un certain Tchang Tchong-Jen. Tchang est étudiant aux Beaux-Arts. Une solide amitié va naître entre eux.

L'album ?... Tintin enquête sur des trafiquants d'opium à la tête desquels règne sans partage l'affreux Mitsuhirato. Nous sommes en plein conflit sino-japonais (l'histoire est dessinée en 1934). Après moultes péripéties, Tintin va découvir que l'organisation de Mitsuhirato rayonne à partir d'une fumerie d'opium de nom Le Lotus Bleu. Cette dénomination a déjà été utilisée. En 1932, dans Shangaï Express, film de Von Sternberg, la fabuleuse Marlène Dietrich fréquente cet établissement.

C'est dans cet album que naît, pour les spécialistes de Hergé, la fameuse "ligne claire".
L'édition originale est éditée en 1936. Elle est en noir et blanc. Ce n'est qu'à partir de 1946, après plusieurs rééditions monochromes, que les pages seront colorisées.