couverture
©Casterman/Hergé
Dos rouge,réédition en 1943.

T10 - L'étoile mystérieuse
Tintin (Éditions Casterman couleurs)

pour 34 notes.

Aventure -
Edition
ID-BDovore : 13768

Synopsis : Intrigué par l'apparition d'une nouvelle étoile, Tintin se rend à l'observatoire où il rencontre le professeur Calys. Celui-ci lui révèle la nature de cet astre : c'est une gigantesque météorite qui semble se diriger droit vers la Terre et devrait entrainer la fin du monde. Finalement, la météorite ne touche heureusement pas la Terre, mais on apprend qu'un fragment est tombé dans l'océan Arctique. Ayant découvert grâce à une photographie spectroscopique de la météorite la présence d'un métal inconnu, Calys organise une expédition, avec les fonds du FERS (Fondation Européenne de Recherche Scientifique). L'expédition part avec Tintin, commandée par le capitaine Haddock sur le navire Aurore, et de nombreux scientifiques...


Une erreur sur cette fiche ou votre édition est différente ? Vous pouvez proposer une correction ou proposer l'ajout d'une autre édition


Données privées
(pour votre utilisation personnelle)

Futur achat : Date d'achat : (dd/mm/aaaa) Prix/cote :
E.O : Dédicace : Cadeau : Lu : Ed. numérique :
Prêt : Dernier emprunteur : Email :
Remarque personnelle (état, mémo, ...) :

Commentaires des membres : (vous pouvez également donner un avis de lecture)
Ma Note:
Avis de lecture * :

* : Avis de lecture qui apparaîtra pour tous les visiteurs sur le site

Posté par le 2009-04-01 13:06:22

Histoire moins intéressante, malgré la description de l'influence d'une "catastrophe naturelle"




Posté par le 2008-11-16 13:16:48

B35




Posté par le 2008-08-24 23:00:52

Combien d'enfants ont rêvé aux champignons géants et à l'énorme araignée?? et l'étoile brillante, et les rats qui courent ??... et Septimus ?? : "La fin du monde !!"..
Brillant !




Posté par le 2007-08-18 19:00:58

La présente histoire est prépubliée dans le supplément jeunesse du journal Le Soir à partir du 20 Octobre 1941.

L'album, c'est une nouveauté, sortira directement en couleurs en 1942.
Mais nous sommes en 1941... en pleine Seconde Guerre Mondiale... c'est l'apocalypse sur Terre...
Et si, pour qu'enfin tous les peuples puissent s'unifier contre une menace unique, l'apocalypse ne viendrait-elle pas du ciel ?...

Hergé imagine alors un mystérieux aérolithe qui se dirige droit vers la Terre. Les rats sortent des égoûts, le macadam fond sous la chaleur de plus en plus suffocante et un prophète prédit "la fin du monde". Heureusement, la météorite tombe dans l'Arctique. Une expédition s'organise rapidement. Un navire, l'Aurore, qui regroupe des savants de pays occupés par l'Allemagne ou neutres et le Peary, qui arbore le drapeau américain, vont se livrer une course impitoyable. Leur but ?... récupérer un précieux et très rare métal venu de l'espace : le calystène.

Le méchant de l'album, dans sa première version, est un financier juif américain du nom de Blumenstein. Ultérieurement, cette allusion à une rivalité euro-américaine disparaîtra. Et le scélérat s'appellera ainsi Bohlwinkel (traduction en patois bruxellois de "confiserie").

La fin de l'histoire dans "Le Soir" paraît le 20 Mai 1942. Une semaine plus tard, le 27, les Juifs belges seront obligés de porter une étoile jaune cousue. Pas du tout mystérieuse celle-là...

Pénurie de papier, l'édition originale ne sera tirée qu'à 11.887 exemplaires... devenus très rares.