couverture
©Larousse/Castex, Pierre

T8 - La guerre de 100 ans, du Guesclin
Histoire de France en bandes dessinées

pour 1 notes.

Historique - - / -
Edition Larousse - 01/01/1977
ID-BDovore : 16523

Synopsis : 11 Octobre 1332. Jean de Normandie, fils aîné du roi de France Philippe VI, adoube quatre cents jeunes écuyers pour les faire chevalier. Parmi ceux-ci : Renaud de Maupertuis, fils d’un nobliau parisien ; Renaud qui deviendra un ami et un des conseillers avisés des futurs rois Jean II (Le bon) et Charles V (fils de Jean). Et c’est au travers de la vie de Renaud qu’il nous est conté une grande partie d’une des plus grandes guerres du Moyen Age : la Guerre de Cent Ans…
Avec Renaud nous allons parcourir cette guerre dont France et Angleterre seront les principales actrices. La bataille de l’Ecluse, Crécy, Poitiers, les bourgeois de Calais, les ravages en Languedoc du Prince Noir, le maudit Navarre, Etienne Marcel et les bourgeois de Paris, la jacquerie qui dévastera la France… sans oublier la Peste Noire qui occira les deux tiers des « européens » de l’époque.
Avec Renaud je participerai à l’avènement de Bertrand du Guesclin et son service auprès de Charles V, à la bataille de Cocherel, celle d’Auray, au départ des Grandes Compagnies pour l’Espagne et la guerre fratricide entre Henri le Trastamare et Pierre le Cruel, aux assauts des villes et châteaux pour rendre à la France d’alors ce qui lui avait été saisi par « l’Anglois »….

- By LYmagier -



Une erreur sur cette fiche ou votre édition est différente ? Vous pouvez proposer une correction ou proposer l'ajout d'une autre édition


Données privées
(pour votre utilisation personnelle)

Futur achat : Date d'achat : (dd/mm/aaaa) Prix/cote :
E.O : Dédicace : Cadeau : Lu : Ed. numérique :
Prêt : Dernier emprunteur : Email :
Remarque personnelle (état, mémo, ...) :

Commentaires des membres : (vous pouvez également donner un avis de lecture)
Ma Note:
Avis de lecture * :

* : Avis de lecture qui apparaîtra pour tous les visiteurs sur le site

Posté par le 2008-08-26 16:37:52

Quel beau et bon tome encore. Sur une trentaine de pages, les deux scénaristes parviennent vraiment à faire revivre une des époque charnières de la France ; celle qui verra la reconquête de ses territoires perdus. Mais il lui faudra plus de 100 ans pour ce faire.
J’ai vraiment plongé dans ces batailles, ces duels, ces guet-apens, ses âpres combats, ces mariages, alliances, trahisons qui étaient monnaie courante en cette longue période. Sans oublier le modus vivendi : outre les grands faits d’armes, Renaud m’a fait apprécier les cours d’Europe, le modus vivendi des grands et des humbles, les grands festins et les repas de brouet clair. J’ai effectué un véritable bond dans le temps, comme le cinéma sait le faire ; mais ici sur papier.
Car, en effet, la réalisation graphique est de toute beauté. C’est d’abord Raphaël qui, d’un magnifique trait réaliste, fait vivre l’histoire… et l’Histoire… jusqu’à Charles V. Sur un scénario ciselé, bien découpé de Castex, j’ai vraiment apprécié le sens de la mise en page, des personnages et décors comme, parfois, lors de ces reconstitutions des grandes batailles d’alors.
Du Guesclin ?… « sa » période a été confiée aux bons soins de Godard et Ribera. Hé oui !… les auteurs du « Vagabond des Limbes ». Scénario à la découpe précise, sens de la narration, et –surtout- le graphisme où l’on « sent » déjà la patte qui donnera ses lettres de noblesse au « vagabond », font de cette tranche un très bon et agréable moment de lecture. C’est didactique, c’est vrai, mais on ne s’ennuie vraiment pas à la lecture de cet opus vraiment emballant ; en tout servi par un narratif attrayant et une exécution graphique générale de toute beauté. Un très bon album.