couverture
©Albert-René/Ferri, Jean-Yves

T35 - Astérix chez les Pictes
Une aventure d'Astérix le Gaulois

pour 27 notes.

Aventures Humoristiques - /
Couleur :
Edition Albert-René - 24/10/2013
EAN : 9782864972662 | ID-BDovore : 167064

Synopsis : Le 24 octobre 2013, Astérix chez les Pictes débarque dans toutes les librairies du Monde Connu ! Les Pictes ? Oui, les Pictes ! Ces peuples de l'ancienne Ecosse, redoutables guerriers aux multiples clans, dont le nom, donné par les Romains, signifie littéralement « les hommes peints ». Astérix chez les Pictes, c'est donc, dans la meilleure tradition des aventures du plus célèbre des Gaulois, un voyage épique vers une contrée riche de traditions, et la découverte d'un peuple dont les différences culturelles se traduiront en gags et jeux de mots mémorables. Sur les forums de lecteurs, les paris sont ouverts et les discussions impatientes s'enchaînent... Du whisky ? Des lancers de troncs ? Des cornemuses ? Des noms en Mac ? Les origines du mur d'Hadrien et du monstre du Loch Ness enfin dévoilées ? Et même, qui sait, des Gaulois en kilts...

source: éditeur



Une erreur sur cette fiche ou votre édition est différente ? Vous pouvez proposer une correction ou proposer l'ajout d'une autre édition


Données privées
(pour votre utilisation personnelle)

Futur achat : Date d'achat : (dd/mm/aaaa) Prix/cote :
E.O : Dédicace : Cadeau : Lu : Ed. numérique :
Prêt : Dernier emprunteur : Email :
Remarque personnelle (état, mémo, ...) :

Commentaires des membres : (vous pouvez également donner un avis de lecture)
Ma Note:
Avis de lecture * :

* : Avis de lecture qui apparaîtra pour tous les visiteurs sur le site

Posté par le 2015-06-19 01:30:17

Tout d'abord, je félicite Conrad qui a fait un boulot superbe dans les dessins. Il a réussi à respecter les codes et la ligne d'Uderzo tout en instillant son propre style. Chapeau !
Ferri nous a pondu un scénario très drole qui respecte les codes d'Astérix. Trop ? Oui, c'est mon avis car on a quand meme la sensation qu'il a un cahier des charges copieux et qu'il coche à chaque fois qu'il a réussit à insérer un gag habituel (engueulade Astérix/Obélix check, référence à Idéfix qui pleure pour les arbres check, barde baffé check ect...). Résultat, l'album devient une succession de blagues (généralement droles) mais dont l'"aventure" est, à mon gout un peu vite expédiée. L'album est aussi hybride avec une moitié au village et une autre moitié en voyage, ce qui fait que les pictes ne sont pas assez développés (pourtant des idées, il y en avait plein !). D'habitude, on a soit village, soit voyage. Mais bon, en meme temps, c'était le premier album Astérix de Ferri et il se devait sans doute de démontrer qu'il maitrise toutes les facettes de la série. C'est quand meme chose faite. J'ai maintenant hate au prochain album qui sera pour moi le véritable baptême du feu de ce nouveau tandem où ils devront être plus parcimonieux dans les références et imposer un peu plus leur style (donc prendre plus de risques).

J'ai passé un agréable moment de lecture.
Par contre, je n'irai pas jusqu'à dire qu'il est meilleur que les Uderzo seul, à part peut-être les 3 derniers. Encore que même ceux-ci, malgré leur histoire peu intéressante ont été mieux structuré.
Il y a du potentiel pour la suite.
Un petit 7 qui aurait pu être un gros 6.




Posté par le 2013-11-29 06:40:35

Malgré le changement d'auteur et de dessinateur, on retrouve la continuité des albums du petit gaulois, un renouveau attendu après deux albums en demi-teintes...
Les jeux de mots, l'humour sont au rendez-vous. On n'en redemande !




Posté par le 2013-11-21 12:31:10

Quelle déception, quelle pauvreté dans le scénario, que le texte est faible et les jeux de mots si pauvres. Que dire ? rien, malheureusement je n ai rien a dire tellement cet album m a laissé indifférent.




Posté par le 2013-11-20 17:30:16

Difficile les séries, surtout quand on en arrive au N°35 ! Néanmoins on n'en est pas au niveau désastreux du précédent. Conrad au dessin et Ferri au scénario font le job. Ca manque quand même d'entrain et l'histoire ne décolle jamais vraiment.
En conclusion : peut beaucoup mieux faire !




Posté par le 2013-11-07 09:46:11

Se vend et se met en avant parce que c'est une aventure d'Astérix, parce que c'est une nouvelle équipe et parce qu'il y a un gros budget marketing. C'est le meilleur des derniers mais le niveau était tombé tellement bas que ce n'est pas vraiment une prouesse que de faire mieux.




Posté par le 2013-11-02 11:10:09

Fort déçu également dans l' ensemble; au vue des critiques émises de toutes parts, je m' attendais à mieux. Je partage totalement l' avis de Silick : le dessin y est, l' humour "subtil" de Goscinny n' est que pâlement restransmis dans les dialogues comme un copie de Rolex sur un marché Tunisien.




Posté par le 2013-11-01 16:24:34

http://lacasebd.overblog.com/2013/11/asterix-chez-les-pictes.html

Jamais je n'ai vu dans la scène bd francophone autant de buzz pour une bande dessinée avec des gens qui critiquent le dernier Astérix ou qui le plussoie. Il n'en fallait pas plus pour que je me penche sur le sujet et commence à faire mon enquête et donne mon avis sur le sujet :)

"Astérix chez les Pictes" (ou les écossais si vous voulez) , une série originellement scénarisé et dessiné par Uderzo et Goscinny et qui a déjà fait le bonheur d'une chiée d'enfants et même d'adultes, de part ces caricatures , ces jeux de mots et calembours , et son dessin. Alors, évidemment depuis le décès de Goscinny, Uderzo essayait d'imiter le style mais, sans succès ; c'est comme une sauce Devos & Lemmens mais sans Lemmens ... cela manque de saucisses quoi.

Nouvelle stratégie des éditions Albert-René afin de relancer la franchise, on va essayer de créer un nouveau tandem avec Didier Conrad au dessin et Yves Ferri pour le texte. Bilan ? Suivez le guide :)

Quelque part dans un coin reculé de la Gaule, gît comme un énorme étron et emprisonné dans un bloc de glace, Mac Oloch, qui se les gèlent grave jusqu'à l'arrivée inopportune d'Astérix, et Obélix (Les Laurel et Hardy de la bande dessinée). Après l'avoir ramené dans leur village peuplé d'irréductibles Gaulois et Gauloise, Mac Oloch leur apprend qu'il a été trahi et déchu par Mac Abbeh afin de devenir roi des Pictes à sa place (les écossais) et retrouver sa belle, Camomilla. Ni une, ni deux, nos deux héros déchausse leurs charentaises et vont aider Mac Oloch ("et quel king" ... oui c'est aussi mauvais que mes précédents jeu de mots) à reprendre son trône et les voilà parti pour traverser la Manche et prendre le pli de cette aventure remplie de rebondissement.

Graphiquement c'est fidèle au style d'Uderzo et Didier Conrad arrive à distiller un "peu" de son propre style et je suppose que cela se fera progressivement; Les couleurs et le dessin font que l'on ne s'y trompe pas, le trait est simple et vif, c'est bien un Astérix et Ob' avec des personnages clé (Mac Keul aka Johnny etc ...).

Yves Ferri ( si Karine Ferri est ta sœur , tu veux bien être mon ami ? ... ^^) , maîtrise le texte à la perfection et fait un travail de "faussaire" presque parfait afin de coller au style de Goscinny pour la partie aventures-que; j'ai dit presque parfaite car la partie calembours et humour second-degré est parfois trop "lourde" et s'étend là où elle devrait juste faire un clin d'œil à mon humble avis mais, je chipote "si si".

Vous savez, je suis toujours assez sceptique lors d'un passage de flambeau comme pour la saga Spirou et Fantasio, mais à la vue des derniers Astérix et Obélix on avait des raisons d'avoir peurs non ? Alors, pari tenu ? Franchement oui, il est tenu!. Réussir à recréer et réutiliser l'univers d'Uderzo et Goscinny à séant sans pour autant dénaturer l'œuvre initiale était difficile. L'ambiance et l'histoire est bien présente, amusante et sans prise de tête; elle ravira les fans, les aficionados comme les jeunes têtes voulant découvrir l'histoire et cet univers. L'humour, pièce maîtresse de l'histoire, est simple avec des clins d'oeil par-ci par-là; Pour résumer, oui c'est un vrai Astérix et Obélix.

Vous l'aurez compris, même si ce n'est pas ma "drogue dure" habituelle, c'est un feu vert! Et puis le prix aide pas mal non ? Entre 10-11€ selon la boucherie chevaline où vous irez l'acheter :)

http://lacasebd.overblog.com/2013/11/asterix-chez-les-pictes.html




Posté par le 2013-10-31 12:20:50

Très bien




Posté par le 2013-10-28 14:48:20

Je suis assez déçu dans l'ensemble. Sur le plan graphique, je n'ai pas de gros reproche. Sur le plan graphique, je n'ai rien à redire ou presque. Le dessin est fidèle au style d'Uderzo et les planches sont fouillées. A part 2-3 défauts sans conséquence, le changement de dessinateur ne se fait pas trop sentir et ne choque pas. Le seule reproche qu je pourrait faire c'est des fois une impression de récupération de vieux personnages d'Uderzo. Certains personnages rappelant fortement d’anciennes têtes.

Par contre, au niveau de l'histoire, l'aventure ne décolle jamais vraiment. Il n'y a pas de rebondissement ou de retournement de situation. Le scénario est sans surprise (bonne ou mauvaise) et l'on devine a l'avance le déroulement de l'aventure. J'ai un peu eu l'impression par moment que les auteurs reprenaient des personnages connues de la saga pour les réutiliser dans leur histoire.
De plus, les personnages semblent plus subir les péripéties qu'ils ne les provoquent. Le scénario les emmène parfois en effet dans des situations improbables débloquant miraculeusement la situation.

Plutôt déçu au final par cet album qui reste cependant bien supérieur au précédent mais qui est quand même loin d'être au niveau de ce que l'on peut attendre d'un Astérix.




Posté par le 2013-10-27 11:31:16

Très bon album ! Le dessin est fidèle et l'histoire sympatique. A savourer comme une friandise. J'ai passé un bon moment de lecture !




Posté par le 2013-10-26 19:01:05

Très bonne surprise qui retrouve bien l'esprit de la série avec des noms romains et pictes dans la meilleure tradition des jeux de mots de l'époque Goscinny




Posté par le 2013-10-25 15:32:20

Le meilleur Astérix depuis bien longtemps, des jeux de mots à la Goscinni toutes les pages et un dessin qui respecte bien le maître.