couverture
©Erasme/Vandersteen, Willy

T11 - Le prisonnier
Bessy (Ed. Erasme)

pour 1 notes.

Western - /
Couleur :
Edition Erasme - 01/01/1953
ID-BDovore : 194

Synopsis : Devant étudier les migrations de saumons, Andy part pour le "Coast Range" au Nord-Ouest du Canada...
Il établit son campement sur la rive d'un fleuve qui se jette dans l'océan. Ses carnets remplis de renseignements et croquis, il se dirige vers l'embouchure pour contempler la mer.
Bessy lui rapporte une calebasse trouvée dans le sable. A l'intérieur : un message d'appel au secours. Un homme blanc serait prisonnier de la tribu des Witchinoks, une peuplade du bord de la mer...
Pris pour l'assassin d'un vieux guerrier mourant, il prouvera son honnêteté et parvient à se faire intégrer à la tribu. Tout en participant à leurs chasses à la baleine, en essayant de vivre comme eux, il mène son enquête...
Y a-t-il vraiment un Blanc emprisonné ?... Pourquoi le sorcier le hait-il ?... Comment soigne-t-il les malades à l'aide du contenu de fioles alors que le verre leur est inconnu ?... Quel secret abrite le mystérieux totem planté au milieu des vagues ?...



Une erreur sur cette fiche ou votre édition est différente ? Vous pouvez proposer une correction ou proposer l'ajout d'une autre édition


Données privées
(pour votre utilisation personnelle)

Futur achat : Date d'achat : (dd/mm/aaaa) Prix/cote :
E.O : Dédicace : Cadeau : Lu : Ed. numérique :
Prêt : Dernier emprunteur : Email :
Remarque personnelle (état, mémo, ...) :

Commentaires des membres : (vous pouvez également donner un avis de lecture)
Ma Note:
Avis de lecture * :

* : Avis de lecture qui apparaîtra pour tous les visiteurs sur le site

Posté par le 2007-06-25 09:54:45

Andy aura encore pas mal de pain sur la planche....
Accepté, sans plus, par cette tribu "maritime", il aura bien des problèmes pour mener ses investigations.
Dépaysante, cette histoire est un cran en-dessous des scénari déjà posés par Vandersteen.

Il gonfle cette enquête en faisant participer son héros à une chasse à la baleine au harpon, "sème" quelques planches didactiques ci et là sur la fabrication des maisons sur pilotis, la création de pirogues, etc... Ce "remplissage", néanmoins, ne fait aucun tort au suivi de l'histoire magnifiquement dessinée par Verschuere. Il nous crée un peuple de la mer avec son organisation, ses lois, ses costumes, son modus vivendi plus vrais que nature.

Une bonne histoire, qui se lit rapidement, mais qui se démarque de par son thème principal : des indiens du bord de mer.