couverture
©Casterman/Igort

5 est le numéro parfait
5 est le numéro parfait

pour 4 notes.

Romans Graphiques -
Edition
EAN : 9782203334939 | ID-BDovore : 23972

Synopsis : 1972. Peppi Lo Cicero dit « Peppi », un ancien tueur à gages à la retraite, ne vit plus que pour la pêche, sa passion, et pour prendre soin de son fils Nino, qui lui a succédé au sein de la
mafia. Mais une nuit, Nino est assassiné. Le monde s’écroule pour Peppi. Il exhume les armes du passé et repart en guerre. Dans le petit monde des clans mafieux, sa vendetta va déchaîner

l’enfer… Aucune importance : comment Peppi craindrait-il la mort, alors qu’il ne passait plus son temps qu’à l’attendre ?


source: éditeur




Une erreur sur cette fiche ou votre édition est différente ? Vous pouvez proposer une correction ou proposer l'ajout d'une autre édition


Données privées
(pour votre utilisation personnelle)

Futur achat : Date d'achat : (dd/mm/aaaa) Prix/cote :
E.O : Dédicace : Cadeau : Lu : Ed. numérique :
Prêt : Dernier emprunteur : Email :
Remarque personnelle (état, mémo, ...) :

Commentaires des membres : (vous pouvez également donner un avis de lecture)
Ma Note:
Avis de lecture * :

* : Avis de lecture qui apparaîtra pour tous les visiteurs sur le site

Posté par le 2007-06-21 22:41:34

Igort signe ici un récit en noir, blanc et bleu bourré de suspense et de talent.
L'auteur est passé maître dans l'art de jouer avec le caractère de ses personnages.
Rien n'est jamais tranché. L'être humain ne sera jamais englouti par le boulot, quel qu'il soit.

Igort maîtrise l'univers qu'il traduit par un trait très personnel.
Au noir et blanc classique, il ajoute une teinte de bleu qui transforme l'ensemble, lui donne une autre dimension.
Mais "l'univers" ainsi conçu ne s'enrichit pas seulement d'une couleur. En élargissant sa palette, il gonfle également ses possibilités graphiques qui sont déjà -et naturellement- assez vastes.

Personnellement, Igort révolutionne gentiment -et dans son style- la BD dite européenne en la teintant d'une approche cinématographique puissante et d'un découpage comme on peut en trouver chez les grands auteurs américains ; et ce sans jamais perdre de vue que la lisibilité de son oeuvre doit demeurer un axe essentiel.

Une vraiment bonne découverte personnelle. Je conseille.