couverture
©Casterman/Thompson, Craig

Blankets
Blankets

pour 39 notes.

Romans Graphiques -
Couleur : <n&b>
Edition
Collection Ecritures

EAN : 9782203396081 | ID-BDovore : 24016

Synopsis : Blankets est une œuvre autobiographique dans laquelle Craig Thompson raconte une partie de son enfance et de son adolescence dans une bourgade du Wisconsin.
Il décrit la vie familiale dans leur petite ferme. Ses parents, des chrétiens zélotes, ne sont pas très riches. Pendant de longues années, Craig et son petit frère Phil, doivent partager leur lit. Il faut aussi économiser système d'aération qui fonctionne tellement mal qu'en hiver les petits garçons doivent se blottir l'un contre l'autre pour se réchauffer, et qu'en été ils suent sang et eaux, avant de s'endormir. Mais ils savent qu'il vaut mieux éviter de se plaindre trop haut sous peine d'atterrir dans une pièce oubliée de la maison, remplie de poussière et de toiles d'araignées.
A l'adolescence, Craig s'avère être un garçon rêveur et solitaire, rongé par la culpabilité religieuse et la peur de l'enfer. Rejeté et fuyant ses camarades de classe, le jeune homme préfère se réfugier dans la lecture de la Bible ou dans le dessin. Malheureusement cette dernière activité est plutôt mal perçue par ses éducateurs. C'est le meilleur moyen de sombrer dans la luxure et la perversité lui explique l'un d'entre eux ! Mais à ce stade, Craig a déjà perdu un peu de sa ferveur religieuse.
Finalement, lors d'un séjour en colonie de vacances, Craig fait la connaissance de Raina. Et en même temps qu'il découvre les joies puis les déconvenues des premiers amours, le jeune homme commence à porter un regard nouveau sur le monde.



Une erreur sur cette fiche ou votre édition est différente ? Vous pouvez proposer une correction ou proposer l'ajout d'une autre édition


Données privées
(pour votre utilisation personnelle)

Futur achat : Date d'achat : (dd/mm/aaaa) Prix/cote :
E.O : Dédicace : Cadeau : Lu : Ed. numérique :
Prêt : Dernier emprunteur : Email :
Remarque personnelle (état, mémo, ...) :

Commentaires des membres : (vous pouvez également donner un avis de lecture)
Ma Note:
Avis de lecture * :

* : Avis de lecture qui apparaîtra pour tous les visiteurs sur le site

Posté par le 2010-09-28 23:12:12

Une œuvre originale, touchante et personnelle.




Posté par le 2010-01-01 20:16:55

une histoire époustouflante, ça se lit d'une traite, l'histoire d'une vie, d'un enfant, devenu adolescent, pis adulte.
les thèmes abordés rendent encore plus solide cette histoire dont le centre est cet amour de jeunesse que n'oubliera jamais Craig.
La religion, omniprésente et ressentie comme une pression étouffante pour le jeune Craig, déchiré entre ce qu'il ressent et ce qu'il doit faire, la famille, l'amour, la pédophilie aussi, non franchement, c'est fort et les 580 pages, on ne les voit pas passer, page par page, c'est une belle histoire qui défile, bien ficelée.
Les couleurs du noir et blanc renforcent cette idée de souvenirs, de rêves, de cauchemars, d'hallucinations aussi vécues par Craig enfant et regardé par Craig adulte,
à lire et à relire!




Posté par le 2008-09-06 19:14:51

Magnifique.
Lire ma chronique ici :
http://onabok.new.fr/chroniques/blankets.htm




Posté par le 2007-06-26 22:50:01

"Ze" brique !... un volume de 600 pages !...
Craig Thompson m'a ici raconté sa jeunesse sous la forme d'une fiction.

Son trait -extrêmement souple d'ailleurs- s'adapte bien aux diverses situations développées : tantôt caricatural, voire brutal, pour dépeindre les brimades et frustrations de l'enfance, il devient allégorique... puis aérien au temps des premiers émois amoureux.

Certaines planches dépourvues de texte m'ont parfois évoqué plus de choses que dix pages écrites.
Découpé en chapitres, le récit est fluide et assez envoûtant. Thompson est parvenu à me faire m'attacher aux personnages ; et ce malgré un environnement et un contexte qui sont loin de m'être familiers.

Une oeuvre forte, pleine de sensibilité et d'émotion.
Pas mal. Vraiment.




Posté par le 2007-03-16 13:49:26

Un pur moment de bonheur, une magnifique histoire qui nous fait nous rappeler de nos amours d'adolescence et qui nous fait regretter de ne pas avoir eu d'aussi belles histoires ! Un merveilleux ouvrage qui nous fait croire de nouveau dans les histoires d'Amour.




Posté par le 2006-03-22 20:13:20

A travers un récit autobiographique, Graig Thompson nous décrit la complexité de ses premiers amours d’adolescent. Dû à son éducation très catholique il se retrouve face à cet amour comme face à une pleine enneigé. Seul, face à une surface immaculée qu’il foulera d’abord en essayant de ne pas trop s’enfoncer, sans laisser trop de traces et s’arrêtant à chaque craquement sous ses pas. Puis finalement, il se couchera dans cette neige, laissant une trace temporaire dans la neige, mais éternelle dans son cœur et son esprit.

Mais cet album n’est pas seulement une belle histoire d’amour, c’est également l’aperçu d’une Amérique profonde puritaine et intolérante face à l'homosexualité, à l'avortement et au sexe. C’est vrai qu’on pourrait reprocher à cet ouvrage les nombreux passages faisant référence à la Bible et à la religion, mais peut-on reprocher à Graig Thompson d’être né dans un pays où l’on parle même de Dieu sur les billets de banque (in God we trust)?

C’est cet environnement ultra catholique, qui explique les hésitations de Graig face à l’amour et sa culpabilité face au sexe. C’est cependant grâce à cette aventure amoureuse qu’il parviendra à relativiser les contraintes morales, mais c’est surtout grâce à cette éducation ultra catholique et à un père autoritaire que Graig Thompson va se réfugier dans le dessin et ça, on peut difficilement s’en plaindre.

Le dessin est très doux, parfois détaillé mais se limitant chaque fois strictement à ce qui est nécessaire à l’histoire. Le décor enneigé est couvert par la chaleur d’une histoire d’amour, qui finira par fondre au même moment que la neige au soleil. La narration est fluide et les non-dits omniprésents.

Bref, même si la vie de Graig Thompson n’avait rien d’extraordinaire, c’est avec brio qu’il partage les moments forts de son enfance et de son adolescence, son premier amour, ses relations familiales et ses convictions religieuses.

Et après lecture, on peut facilement excuser le fait que l’auteur ait apparemment oublié de parler de sa sœur dans ce récit autobiographique, et que Raina serait inspirée de deux filles et non d’une.




Posté par le 2005-10-01 13:39:02

Un simple histoire d'amour adolescente racontée avant tellement de sincérité que les 600 pages se font oublier en un instant, tant le réçit est touchant. Sans aucun doute la BD qui m'a le plus ému ...




Posté par le 2004-10-18 19:56:06

Merveilleux! Cette BD est presque l'opposé de Blacksad: le dessin n'a rien d'exceptionnel en soit (hormis quelques planches assez réussies)... mais il restitue une histoire extrèmement puissante, faite de sentiments profonds: amour, souffrance, peine, ... Le trait de Thompson nous invite à partager tout cela... et plus encore: lourd et épais dans les moments dramatiques, le trait s'amincit, se libère dans les moments de bonheur qui ponctue cette oeuvre. Un pavet de 400 pages à dévorer comme un bouquin!!




Posté par le 2004-09-06 14:06:11

Un véritable petit bijou de la BD. Plus qu'une histoire d'amour, c'est aussi un témoignage poignant sur la difficulté de sortir d'une éducation religieuse stricte et castratrice, où la rencontre avec l'amour permet l'ouverture sur le monde.




Posté par le 2004-08-31 01:23:16

Magnifiquement raconté, très simple et très touchant, jamais aucun auteur de BD ne m'avait aussi bien transmis ses ses émotions.




Posté par le 2004-05-25 23:59:02

600 pages de pur bonheur.
"L'histoire d'un premier amour, si précisement et si honnêtement relaté qu'elle nous rapelle ce que c'est que tomber amoureur... vraiment magnifique"
Time Magazine