couverture
©Glénat/Marazano, Richard

T2 - Sicaires de la Sainte coke
Cuervos

pour 6 notes.

Aventure - /
Couleur :
Edition Glénat - 01/01/2004
Collection Grafica

ISBN-13 (EAN) : 9782723444446 || ISBN-10 : 2723444449 || ID-BDovore : 24148

Synopsis : Medellin, aujourd'hui... Joàn a grandi... Les membres du cartel pour lequel il travaille depuis sa tendre enfance lui fêtent aujourd'hui son anniversaire. Quel âge a-t-il exactement ? 17, 18 ans ? Il ne le sait pas lui-même... En guise de cadeau, le parrain Raùl lui offre un vol en hélicoptère au dessus de la ville. Et c'est pendant ce vol qu'Ernesto lui annonce ses nouvelles fonctions. Comme on a confiance en lui, Joàn va être chargé de former de nouveaux sicaires pour régler les problèmes de voisinages. Le jeune Ermhano sera sous sa responsabilité.
La seule note d'espoir qui reste dans sa vie tiens dans les lettres qu'il envoie à sa mère, accompagnées d'argent... Il y a bien aussi la soeur d'Ermhano, avec qui il engage une liaison... mais Joàn est si taciturne...
Mais ses responsabilités vont être de plus en plus importantes... Joàn va se retrouver impliqué dans un labo clandestin qui fabrique de la coke en grosse quantité... Jusqu'où tout cela va-t-il le mener ?... Certainement pas au paradis...



Une erreur sur cette fiche ou votre édition est différente ? Vous pouvez proposer une correction ou proposer l'ajout d'une autre édition


Données privées
(pour votre utilisation personnelle)

Futur achat : Date d'achat : (dd/mm/aaaa) Prix/cote :
E.O : Dédicace : Cadeau : Lu :
Prêt : Dernier emprunteur : Email :
Remarque personnelle (état, mémo, ...) :

Commentaires des membres : (vous pouvez également donner un avis de lecture)
Notez et donnez votre avis de lecture pour Sicaires de la Sainte coke
Note:
Avis de lecture * :

* : Avis de lecture qui apparaîtra pour tous les visiteurs sur le site

Posté par le 2007-07-02 22:30:21

L'opus précédent nous avait dépeint comment un gamin des rues de Medellin réussisait à survivre en se rendant utile aux gangs de narcotrafiquants.

Joan, c'est lui, a maintenant son anniversaire. 17, 18 ans ?... le sait-il lui-même ?... Il est fêté par ses "amis" du cartel dont il est devenu le protégé.
L'ado s'est affirmé dans le milieu du crime et on lui confie la mission de recruter d'autres tueurs à gages parmi les bandes de gosses qui pullulent dans les bas quartiers de la ville.
Tout en devenant le chef emblématique de ces déshérités prêts à tout, Joan va aussi connaître sa première histoire d'amour. Mais ce mot a-t-il encore un sens dans la jungle humaine qui l'entoure ?...

Une nouvelle fois, c'est brut et sans concession. Cruelle et désespérée, dessinée à la manière d'un cinéaste tournant sans cesse autour de ses sujets ou de ses décors, Cuervos est une oeuvre "coup-de-poing" qui ne vous laissera pas indifférent.
Pas d'écologie ici, un peu comme le fait Charles Jarry dans "Costa". Ici, c'est brut, pas dégrossi, taillé à la hache.
Dur. Sans complaisances...

Posté par le 2006-03-27 19:12:30

Pas ‘d’American Dream’ possible pour ces jeunes originaires des rues meurtrières et pauvres de Medellin, car la seule issue possible de ce ‘cauchemar Colombien’ est de grimper dans la hiérarchie du cartel de Medellin. Mais si Joan parvient à gravir les échelons au sein du cartel de Raul, son âme, elle, est en chute libre au cours de cette ascension.

Marazano, sans être moraliste, lève le voile sur ces enfants qui survivent au milieu des détritus de Medellin et nous livre un récit décadent, poignant et juste. Le dessin, le cadrage et surtout la colorisation sont novateurs et audacieux, mais pour ma part très réussis.