couverture
©Urban comics/Aaron, Jason

T1 - Avant le déluge
The Goddamned

pour 1 notes.

Comics - /
Couleur :
Edition Urban comics - 26/05/2017
Collection Urban indies

ISBN-13 (EAN) : 9791026811367 || ISBN-10 : || ID-BDovore : 250616

Synopsis :

"La Terre était corrompue devant Dieu, la Terre était pleine de violence." (Genèse 6 : 11) En fuyant le Jardin d'Eden, Adam et Eve découvrirent la Création : un havre de paix, parfait équilibre entre les règnes animaux et végétaux. Le meurtre originel perpétré par Caïn sur son frère Abel entraîna cependant la chute de ce Paradis terrestre. Condamné par Dieu à assister à la déchéance de l'Humanité jusqu'à la fin des temps, Caïn arpente cette Terre devenue le refuge de monstres préhistoriques, sillonnée par des hordes de maraudeurs sanguinaires. Dans cet enfer condamné au Déluge, Caïn croise la route de Noé.

Contient : The Goddamned vol.1 (#1-5)


source: éditeur




Une erreur sur cette fiche ou votre édition est différente ? Vous pouvez proposer une correction ou proposer l'ajout d'une autre édition


Données privées
(pour votre utilisation personnelle)

Futur achat : Date d'achat : (dd/mm/aaaa) Prix/cote :
E.O : Dédicace : Cadeau : Lu :
Prêt : Dernier emprunteur : Email :
Remarque personnelle (état, mémo, ...) :

Commentaires des membres : (vous pouvez également donner un avis de lecture)
Notez et donnez votre avis de lecture pour Avant le déluge
Note:
Avis de lecture * :

* : Avis de lecture qui apparaîtra pour tous les visiteurs sur le site

Posté par le 2017-06-11 22:25:42

Les auteurs de « Scalped », série plébiscitée, reviennent avec une nouvelle histoire se déroulant à l’aube des temps. Cain est damné depuis 1 600 ans et cherche à mourir… Un univers glauque et violent, mais fascinant.

Jason Aaron n’y va pas avec le dos de la cuillère et sa dénonciation de la race humaine, en tant que grand prédateur, est à peine voilée par l’aspect fiction de son comics. Cependant, les citations du déluge de la Genèse, introduisant chaque chapitre, apportent un semblant de support pseudohistorique, qui évitent de classer définitivement le récit dans un genre d’heroic-fantasy pur et simple.


Jason Aaron n’y va pas avec le dos de la cuillère et sa dénonciation de la race humaine, en tant que grand prédateur, est à peine voilée par l’aspect fiction de son comics. Cependant, les citations du déluge de la Genèse, introduisant chaque chapitre, apportent un semblant de support pseudohistorique, qui évitent de classer définitivement le récit dans un genre d’heroic-fantasy pur et simple.

R.M. Guera, dessinateur d’origine yougoslave, sait nous plonger avec talent, grâce à son encrage à la finesse très reconnaissable, dans ces décors de fin du monde.

On attend avec impatience la suite annoncée de cette histoire violente, pourtant aussi âpre que sensible, qui ne devrait néanmoins pas s’étirer sur beaucoup de volumes.
Un véritable coup de cœur pour un duo d’auteurs qui a déjà fait ses preuves !