couverture
©Urban comics/Ditko, Steve

Les gardiens de terre - 4
Les gardiens de terre - 4

pour 1 notes.

Comics Super-héros -
Edition Urban comics - 01/12/2017
Collection Dc Archives

EAN : 9791026810131 || ISBN : || ID-BDovore : 262984

Synopsis :

Le justicier technophile Blue Beetle, le mystérieux Question, l'agent secret Nightshade, et le combattant nucléaire Captain Atom : les Action Heroes des années 1960 combattent le crime et les ennemis les plus étonnants dans une vingtaine de récits inédits.



Contient : ACTION HEROES ARCHIVES 2


source: éditeur




Une erreur sur cette fiche ou votre édition est différente ? Vous pouvez proposer une correction ou proposer l'ajout d'une autre édition


Données privées
(pour votre utilisation personnelle)

Futur achat : Date d'achat : (dd/mm/aaaa) Prix/cote :
E.O : Dédicace : Cadeau : Lu :
Prêt : Dernier emprunteur : Email :
Remarque personnelle (état, mémo, ...) :

Commentaires des membres : (vous pouvez également donner un avis de lecture)
Notez et donnez votre avis de lecture pour Les gardiens de terre - 4
Note:
Avis de lecture * :

* : Avis de lecture qui apparaîtra pour tous les visiteurs sur le site

Posté par le 2017-12-26 19:48:11

Captain Atom, Blue Beetle, et the Question, trois personnages, trois action heroes créés, co créés ou popularisés par Steve Ditko, à partir de 1965, chez Charlton comics, évoluant dans la ville d’Hub City.
Ceux-ci ne vont cependant pas fonctionner au niveau des ventes et vont disparaitre rapidement des kiosques. Ils refont surface timidement au milieu des années 1970, au sein du fanzine Charlton Bullseye, mais c’est surtout en 1986 qu’après le rachat des licences par DC, Marv Wolfman et George Perez les incluent dans la méga série événement : « Crisis on Infinite Earths ». Là, ils évoluent sur Terre-4, d’où le clin d’œil du titre de ce recueil. Quant au mot « Gardiens », il fait allusion, dans un autre clin d’oeil, au fait qu’Alan Moore s’est inspiré de ces anciens action heroes pour ses propres « Watchmen » (« Les Gardiens » en français) la même année. La boucle est bouclée.

Tous ces chapitres un peu oubliés de science-fiction, très imprégnés de polar et à la forte connotation « The Shadow », ou « The Spirit », délivrent ceci-dit une couleur Marvel, inhérente au passage de Ditko sur le personnage de l’Araignée. Certaines scènes de combats très dynamiques de « Blue Beetle » et les aspects de ses vilains, évoquent même Jack Kirby. En parlant d’encrage, signalons aussi celui de John Byrne lui-même, sur les deux récits noir et blanc de « Captain Atom », tirés du fanzine Charlton Bullseye.

Des récits franchement sympas et bien écrits, qu’il aurait été dommage de laisser dans le placard. Un vrai feu d’artifice rétro proposé par Urban comics, mettant en lumière les travaux d’un artiste à l’influence majeure !