couverture
©Dargaud/Pecqueur, Daniel

T12 - Alan Smith
XIII mystery

pour 3 notes.

Polar-Thriller - /
Couleur :
Edition Dargaud - 08/06/2018
EAN : 9782505069423 | ID-BDovore : 275312

Synopsis : Il s'appelait Alan Smith. Il avait 23 ans. Étudiant brillant, il avait la vie devant lui... mais certains en ont décidé autrement. Officiellement, il est mort en héros pour son pays, au Viêtnam. Officieusement, l'histoire est tout autre, mais tout aussi douloureuse : traumatisé par le carnage de la guerre, Alan avait déserté. Cet album raconte enfin les dernières semaines de la vie du fils de Sally et Abe Smith ; ceux qui, quelque temps après, allaient recueillir XIII, un inconnu sans passé, et lui offrir le prénom de leur fils disparu. Et leur affection...


source: éditeur




Une erreur sur cette fiche ou votre édition est différente ? Vous pouvez proposer une correction ou proposer l'ajout d'une autre édition


Données privées
(pour votre utilisation personnelle)

Futur achat : Date d'achat : (dd/mm/aaaa) Prix/cote :
E.O : Dédicace : Cadeau : Lu : Ed. numérique :
Prêt : Dernier emprunteur : Email :
Remarque personnelle (état, mémo, ...) :

Commentaires des membres : (vous pouvez également donner un avis de lecture)
Ma Note:
Avis de lecture * :

* : Avis de lecture qui apparaîtra pour tous les visiteurs sur le site

Posté par le 2019-03-02 15:17:51

"1 sur 20 pour l'encre."
Un scénario abracadabrantesque (comme dirait Chirac), un des pires que j'aie pu voir jusqu'à présent.
Des dessins, mon dieu, disons pas au niveau surtout dans les scènes d'action dès les premières pages. Les perspectives, les proportions, ...
Vivement que ce spin off commercial ce termine car à part le magnifique La mangouste (tome 1) et le tome 11 de Brunschwig, ca ne volait pas très haut.
Je pense d'ailleurs que je vais revendre cette série dénuée d'intérêt.




Posté par le 2018-06-18 09:58:40

Comme les précédents tomes, le parcours d'Alan Smith est imbriqué dans celui de XIII sans qu'il ne le sache. C'est toutefois sans intérêt, parce qu'aucune véritable histoire ne tient l'album. On a bien perdu le suspens et l'envie d'en savoir plus comme pour les premiers albums. La Mangouste, Irina ou encore Jones sont d'un autre niveau. Et quid de Carrington ou du Marquis de Préseau? Voilà des personnalités qui donnent envie et qui sont à peine effleurées dans la spin off.