couverture
©Soleil Productions/Swolfs, Yves

T2 - Les forêts profondes
Légende

pour 19 notes.

Fantastique-Etrange -
Couleur :
Edition Soleil Productions - 07/12/2004
ISBN-13 (EAN) : 9782845657922 || ISBN-10 : 2845657927 || ID-BDovore : 28050

Synopsis : Au fin fond de la forêt, près du domaine de son père, Tristan retrouve Judith, son ami d’adolescence.
Elle se souvient alors de l’apprentissage douloureux que Tristan baptisé à l’époque « Galoup » a subi.
Comment il avait refusé de tuer un soldat désarmé, ou à faire sienne la cruauté pourtant nécessaire à sa survie.
Elle se souvient également de leur complicité, mise à mal par les grandes battues organisées après l’enlèvement d’un ambassadeur du Roi de France, des trahisons et des sombres agissements de Milos Shaggan, conseiller du Duc Mathias…



Une erreur sur cette fiche ou votre édition est différente ? Vous pouvez proposer une correction ou proposer l'ajout d'une autre édition


Données privées
(pour votre utilisation personnelle)

Futur achat : Date d'achat : (dd/mm/aaaa) Prix/cote :
E.O : Dédicace : Cadeau : Lu :
Prêt : Dernier emprunteur : Email :
Remarque personnelle (état, mémo, ...) :

Commentaires des membres : (vous pouvez également donner un avis de lecture)
Notez et donnez votre avis de lecture pour Les forêts profondes
Note:
Avis de lecture * :

* : Avis de lecture qui apparaîtra pour tous les visiteurs sur le site

Posté par le 2007-07-13 11:38:05

Yves Swolfs continue de poser le cadre de ce projet, "Légende", en faisant tourner le projecteur à flashback.
Ceux-ci n'étonnent guère et on devine rapidement que le prochain tome sera consacré à l'apprentissage des armes par Tristan, poulain d'un vieux maître, et à l'épanouissement de personnages sans cesse plus nombreux.

L'intrigue conjuguée au présent est, elle, le théâtre d'une trouble histoire familiale autour de Milos Shaggan, vrai maître du jeu au château.

Swolfs a-t-il un peu trop multiplié les scénarios que pour donner à son nouveau "bébé" l'ambiance angoissante des premiers "Le prince de la Nuit" ?...
Ses planches soignées et fines, mériteraient certainement de captiver un peu plus.
Rien à redire niveau graphisme. Mais pour le reste, peut mieux... beaucoup mieux...