couverture
©Dupuis/Cauvin, Raoul

T62 - Sallie
Les Tuniques Bleues

pour 1 notes.

Western - /
Couleur :
Edition Dupuis - 09/11/2018
EAN : 9782800174389 | ID-BDovore : 283378

Synopsis :

La jument Arabesque, Traveller, l'étalon du général Lee et même Nellie, sa poule... Les bêtes ont la part belle dans cette soixante-deuxième aventure des Tuniques Bleues ! Qu'ils soient sur le champ de bataille ou qu'ils accompagnent les soldats dans leur vie quotidienne, les animaux ont en effet eu une importance parfois déterminante lors des conflits, et Cauvin et Lambil nous en offrent un aperçu dans cette nouvelle aventure du caporal Blutch et du ser-gent Chesterfield. La chienne Sallie, héroïne de ce récit, en est d'ailleurs l'exemple criant.

Alors que des renforts du onzième régiment d'infanterie sont dépêchés depuis la Pennsylva-nie pour prêter main-forte au camp de nos deux héros, face à la menace d'un affrontement imminent, les commandants confient à Chesterfield une mission aussi risquée que capitale : la capture d'un ennemi afin de lui soutirer des informations. Une opération que Sallie décide de suivre en accompagnant le sergent, car du résultat de cette mission découle surtout la vie de plusieurs milliers de soldats...


source: éditeur




Une erreur sur cette fiche ou votre édition est différente ? Vous pouvez proposer une correction ou proposer l'ajout d'une autre édition


Données privées
(pour votre utilisation personnelle)

Futur achat : Date d'achat : (dd/mm/aaaa) Prix/cote :
E.O : Dédicace : Cadeau : Lu : Ed. numérique :
Prêt : Dernier emprunteur : Email :
Remarque personnelle (état, mémo, ...) :

Commentaires des membres : (vous pouvez également donner un avis de lecture)
Ma Note:
Avis de lecture * :

* : Avis de lecture qui apparaîtra pour tous les visiteurs sur le site

Posté par le 2018-11-15 14:41:48

Voilà un petit moment que je n'avais pas lu un album des Tuniques Bleues. Et quelle déception en découvrant ce tome 62 : très peu d'efforts réalisés sur le dessin (certains personnages déjà croisés ont changé de traits, et semblent avoir été croqués à la va-vite), et que dire du scénario, des dialogues (vus, vus, et revus), des rebondissements, et même de la conclusion de l'album, à la fois très prévisible et terriblement mal mise en scène. On sent bien que la série se poursuit pour de basses raisons pécunières, et que les auteurs n'ont plus rien à investir dans les albums. Dommage.