couverture
©Vents d'Ouest/Lacroix, Claude

T3 - Aïeïa d'Aldaal
Le cycle de Cyann

pour 29 notes.

Science-Fiction - - /
Edition
Collection Hors Collection

EAN : 9782749302188 | ID-BDovore : 28459

Synopsis : Voulant rejoindre « Aldalarann », Cyann se retrouve sur « Aldaal » ( « Daalda » pour les défunts), une planète piégée dont il faudra sortir. Aïeïa (et son embarcation) est l'improbable alliée d'une fuite devant la nuit et, de ce fait, contre la mort. Animal blessé programmé pour survivre, la « rafieuse » est sans états d'âme. Parfaitement imprévisible, Cyann n'aura d'autre choix que de l'apprivoiser, essayer de tout en apprendre... Mais surtout, toujours s'en méfier !



Une erreur sur cette fiche ou votre édition est différente ? Vous pouvez proposer une correction ou proposer l'ajout d'une autre édition


Données privées
(pour votre utilisation personnelle)

Futur achat : Date d'achat : (dd/mm/aaaa) Prix/cote :
E.O : Dédicace : Cadeau : Lu :
Prêt : Dernier emprunteur : Email :
Remarque personnelle (état, mémo, ...) :

Commentaires des membres : (vous pouvez également donner un avis de lecture)
Notez et donnez votre avis de lecture pour Aïeïa d'Aldaal
Note:
Avis de lecture * :

* : Avis de lecture qui apparaîtra pour tous les visiteurs sur le site

Posté par le 2019-03-04 09:57:47

Je suis déçu, cette relecture me laisse le même gout amer que la première fois, avec tout de même en moins l'attente. Je me rappelle très bien avoir été particulièrement agacé par le temps qui avait séparé la parution du deuxième tome de celui-ci.
Mais Bourgeon est coutumier du fait il faut s'y faire... ou pas !
Cette histoire est un peu légère à mon gout, surtout si l'on se réfère aux deux tomes précédents.
Je suis d'accord avec Gorkh (comme souvent) manque de détails sur pas mal de vignettes et un lien discutable avec l'histoire du 1 et du 2.
Bref je me suis presque ennuyé.

Posté par le 2016-05-23 14:09:46

Ce troisième tome est un peu moins abouti visuellement parlant. Non seulement les visages semblent moins fins mais les décors sont aussi moins détaillés. Entendons-nous bien, c'est toujours de l'excellente qualité graphique mais quand on compare aux deux premiers tomes, on est forcément légèrement déçu.
Sinon, il fait aussi entrer la série dans une autre catégorie. Les deux premiers tomes formaient une histoire à suivre. Si celui-ci est bien évidemment la suite, on est tout de même dans un stand-alone. J'ai eu donc la sensation de lire un Thorgal.
L'histoire est bonne. Un peu classique pour de la BD de SF cependant. Mais ça se lit d'une traite et vu l'épaisseur du bouquin, c'est quand meme un indicateur plus que positif. On reprend un certain schéma narratif : la découverte d'une planète. J'imagine donc que ce schéma se reproduira pour chaque album de la série.
Moins de nichons aussi. Finalement, c'était peut-être mieux avec ^^

Posté par le 2007-07-02 22:48:06

Voulant trejoindre Aldarann, Cyann se retrouve par accident sur Aldaal, une planète boueuse, dangereuse, sans technologie ni salle de bains, où la lutte pour la vie est un jeu mortel.
Qu'ils sont loin les ors de la maison du seigneur Olsimar...

Mais qu'il est loin le temps où "Le cycle de Cyann" présageait une lecture faste !..
Ben oui... désolé, mais l'univers fouillé des débuts s'est fait fouillis. Idem pour le dessin de Bourgeon. Ce grand monsieur de la profession semble avoir "abandonné" son héroïne qui y est quasiment simiesque.

76 pages d'un album qui ne m'a rien apporté. Trop de temps passé entre cet opus et le précédent (9 ans) ?... Terminer le "Le cycle" pour en être débarrassé ?... Je ne sais...
Je préfère me replonger dans "Les passagers du vent" ou "Les compagnons du crépuscule". Je mets "6" parce que c'est -quand même- Bourgeon !

Posté par le 2006-11-03 18:06:19

Ben enfait, le dessin est toujours aussi beau, les filles superbes mais l'histoire laisse pour moi un peu à désirer ....
J'avais beaucoup aimé les 02 premiers tomes et je m'attendais à en quelque sorte avoir une suite et là je n'ai pas une suite mais une nouvelle histoire qui est elle aussi à suivre.
J'ai un peu l'impression d'être pris pour un pigeon forcé d'acheter perpétuellement une série.

Posté par le 2006-03-31 19:04:52

Cyann, franchissant une porte de téléportation se trompe de planète et se retrouve piégé dans un monde sauvage. Il faut un peu de temps à Cyann et au lecteur pour s’habituer au nouveau décor, aux personnages cruels et au langage particulier (pas toujours très lisible). Le dessin est, comme toujours, lumineux et coloré. Aidée d’Aïeaï, Cyann tentera de quitter ce piège et (dans le prochain album) de trouver qui tire les ficelles dans ce nouveau monde.