couverture
©Dupuis/Betbeder, Stéphane

T1 - Les frontières interdites
Bunker

pour 22 notes.

Aventures Fantastiques - /
Couleur :
Edition Dupuis - 04/10/2006
Collection Empreinte(s)

EAN : 9782800138640 | ID-BDovore : 37397

Synopsis : À plus de 7 000 mètres d'altitude, la Demarkacia est le dernier rempart entre le Velikiistok et le territoire des Ieretiks. Dans le Bunker 37, le soldat Aleksi Stassik scrute le versant ennemi et attend l'offensive. Au-dessus de lui, dans la montagne, un ennemi autrement plus redoutable rôde...


Une erreur sur cette fiche ou votre édition est différente ? Vous pouvez proposer une correction ou proposer l'ajout d'une autre édition


Données privées
(pour votre utilisation personnelle)

Futur achat : Date d'achat : (dd/mm/aaaa) Prix/cote :
E.O : Dédicace : Cadeau : Lu : Ed. numérique :
Prêt : Dernier emprunteur : Email :
Remarque personnelle (état, mémo, ...) :

Commentaires des membres : (vous pouvez également donner un avis de lecture)
Ma Note:
Avis de lecture * :

* : Avis de lecture qui apparaîtra pour tous les visiteurs sur le site

Posté par le 2012-11-03 13:01:59

Un peu confus. Si le dessin est assez plaisant et fouillé, je n'ai pas franchement adhéré à l'histoire. Voir la suite pour confirmer ou infirmer.




Posté par le 2007-06-28 21:01:29

Un postulat attirant : à quelques milliers de mètres d'altitude, les soldats d'élite de l'Imperator montent la garde. Mais ils se font croquer à tous de bras lors d'expéditions fatales. Et, curieusement, la montagne semble se nourrir des audacieux qui osent la défier...
Appétissant...

Oui MAIS !... cette histoire mise en images me fait méchamment penser à Sanctuaire de Bec également. J'y ai retrouvé cette confrontation entre deux univers parallèles que tout oppose : d'une part le bunker -où règne une certaine sécurité- et de l'autre la montagne -vaste et hostile- où se dessine une sorte de solidarité -mais relative- entre les hommes.

Mon oeil et mon esprit s'interrogent aussi sur cette dualité entre les deux séries : une parenté assez frappante dans les ambiances sépulcrales.
Néanmoins, j'ai apprécié le talent graphique de Bec, au beau trait réaliste ; un trait qui sert quand même bien un scénario assez classique mais qui offre néanmoins de belles surprises.




Posté par le 2007-03-05 10:35:25

Très beaux dessins meme si parfois un peu trop photographiés. Sinon, le scénario avance peu et est très flou. On ne comprend pas bien ce qui se passe, qui est qui et les passages d'une scène a l'autre se font sans transition ce qui n'ajoute rien au sentiment d'etre complètement perdu dans cette histoire.
J'attend de voir ce que donnera le deuxième mais quelque part, j'ai peur...




Posté par le 2006-12-10 20:03:32

Etonnant...
On se retrouve ici avec le dessinateur de "Sanctuaire", mais on a l'impression de se retrouver avec le scénariste aussi!

Même typologie d'histoire, on se croirait vraiment devant des planches de Sanctuaire par moment.
L'impression est encore renforcée par le dessin qui n'a pas franchement évolué. Il reste à un bon niveau, mais il faut un temps d'adaptation pour repérer les personnages.

l'histoire, annoncée en 5 tome, apparaît comme complexe au premier abord.
Une bonne BD pour autant que la suite ne suive pas le chemin de Sanctuaire, comme on serait tenté de le croire.