couverture
©Casterman/Hergé
Fac-similé petit format de l'édition de 1930. Réimpression en avril 1982. EAN = 9782203011014 pour les réimpressions.

T1 - Tintin au pays des Soviets
Tintin (Éditions Casterman Fac-similé n&b)

pour 22 notes.

Aventure -
Couleur : <n&b>
Edition
EAN : 9782203011014 | ID-BDovore : 39044




Une erreur sur cette fiche ou votre édition est différente ? Vous pouvez proposer une correction ou proposer l'ajout d'une autre édition


Données privées
(pour votre utilisation personnelle)

Futur achat : Date d'achat : (dd/mm/aaaa) Prix/cote :
E.O : Dédicace : Cadeau : Lu : Ed. numérique :
Prêt : Dernier emprunteur : Email :
Remarque personnelle (état, mémo, ...) :

Commentaires des membres : (vous pouvez également donner un avis de lecture)
Ma Note:
Avis de lecture * :

* : Avis de lecture qui apparaîtra pour tous les visiteurs sur le site

Posté par le 2007-08-18 08:42:57

Dans le journal "Le Petit Vingtième" n° 11 du 10 Janvier 1929, les lecteurs découvrent un nouveau personnage : il se prénomme Tintin. Son nom de famille ?.. Inconnu. Son compagnon ?... un fox-terrier prénommé Milou. Sa profession ?... reporter. Le dessin n'est pas joli, le trait est hésitant, les cases dépouillées...

Mais en ce jour débute une des plus grandes aventures graphiques du 20ème siècle...
Le directeur de ce journal, l'abbé Wallez, a décidé d'adjoindre un supplément destiné à la jeunesse. Il fait appel à un de ses employés, Georges Rémy, qui signe depuis quelques années des dessins sous le pseudo de Hergé. Réaliser une histoire en tant que scénariste et dessinateur ?... pourquoi pas !... Hergé accepte le défi. Dirigiste, Wallez lui conseille un ouvrage qui se veut une charge contre le système communsiste de l'époque. Hergé en expurge quelques passages, établit son scénario. Reste à trouver un personnage. Il se souvient d'un ancien récit qu'il avait auparavant mis en images : Totor, un brave chef-scout apparu en 1926 dans "Le Boy-Scout". Le visage ?... Un simple rond, un petit nez, deux points pour les yeux. Il lui ajoute une petite houpette : Tintin est né !

Et ce 10 Janvier 1929, Tintin et Milou partent de Bruxelles enquêter au Pays des Soviets. Ils vont traverser l'Europe, échapper à des attentats fomentés par des bolchéviques qui -comme bien plus tard les Dalton- sont aussi bêtes que méchants.

Cet album n'a pas, il est vrai, une continuité d'action. C'est plutôt une succession de gags qu'un véritable récit. Hergé, en effet, rédige et dessine au jour le jour ; ne se soucie pas trop de la vraisemblance (il faut dire qu'il existe très peu d'informations sur les soviétiques d'alors ; les pays de l'Est vivent hors de tous contacts avec l'Europe d'alors).

C'est le succès. Les lecteurs, de plus en plus nombreux, en redemandent. La direction organise même une manifestation réelle pour fêter le retour de Tintin à Bruxelles.

Le 08 Mai 1930, à 1608 heures, un gamin du nom de Lucien Pepermans descend du train arrivé en gare du Nord à Bruxelles. Lucien est vêtu à la russe et arbore une houpette gominée. Il est acclamé par une foule compacte qui lui fait une ovation. Tintin a rempli sa mission : informer les lecteurs de ce qui se passe en Russie. Cette première boucle est bouclée. Et ça marche !... Un vrai triomphe public qui ne se démentira plus par la suite. Tintin entre dans le siècle. Et Hergé avec lui.




Posté par le 2007-07-16 17:25:56

le tout premier, mème si les dessins sont loin d'etre bons, c'est avec émotion que l'on découvre les débuts de celui qui sera l'un des génies de la bd.




Posté par le 2005-03-04 00:34:15

Le tout premier album en noir et blanc sur la critique du système soviétique, certainement le plus politique des albums de Tintin