couverture
©Le Lombard/Charlier, Jean-Michel

T1 - Le démon des Caraïbes
Barbe-Rouge

pour 5 notes.

Aventure - /
Edition
ID-BDovore : 4454

Synopsis : La mer des Caraïbes, un matin de 1715…Un galion espagnol se fait attaquer par un brick qui porte à la corne d’artimon le « Jolly Roger », le drapeau noir à tête de mort. C’est bientôt l’abordage. Une meute de pirates hurlants balaie bientôt les ponts. C’est le massacre, l’hallali. Dans les soutes, le pirate Barbe-Rouge découvre un garçonnet qui se rit de lui. Signe du destin ?… Les parents ont été tués et il décide d’adopter l’enfant. Mais, mourant, le capitaine espagnol parvient à faire sauter son navire. Le petit est sauvé in extremis par le pirate qui parvient à le ramener sur son navire, le Faucon Noir…
Il est temps… Une frégate de guerre s’annonce au loin et la poursuite est lancée. Usant de subterfuges, Barbe-Noire parvient à leurrer son poursuivant et à rejoindre son lieu d’attache, une des îles sauvages des Caraïbes. Le gamin est présenté aux forbans. Baba, un grand noir musclé lui fera office de garde du corps. Et Triple-Pattes, un vieux briscard ayant fait quelques études, sera son précepteur.
Ainsi débute l’histoire de celui qui, prénommé Eric, sera connu sous le nom de « Démon des Caraïbes ».



Une erreur sur cette fiche ou votre édition est différente ? Vous pouvez proposer une correction ou proposer l'ajout d'une autre édition


Données privées
(pour votre utilisation personnelle)

Futur achat : Date d'achat : (dd/mm/aaaa) Prix/cote :
E.O : Dédicace : Cadeau : Lu : Ed. numérique :
Prêt : Dernier emprunteur : Email :
Remarque personnelle (état, mémo, ...) :

Commentaires des membres : (vous pouvez également donner un avis de lecture)
Ma Note:
Avis de lecture * :

* : Avis de lecture qui apparaîtra pour tous les visiteurs sur le site

Posté par le 2008-09-01 22:47:12

Premier tome d’une très longue saga. Aux commandes ?… Charlier et Hubinon, deux « pointures » qui travaillaient déjà de concert sur Buck Danny.
C’est à la grande épopée de la flibuste que Charlier nous convie cette fois. Et ça « pète » dès les premières pages. Abordages sanglants, assauts, massacres, poursuites… forment l’ossature de ce que sera la vie d’Eric. C’est ensuite l’apprentissage de la mer, des armes, du pilotage, des duels… sans oublier son instruction. Ce seront ensuite les premiers raids.
De l’action ?… oui… mais Charlier arrive à glisser ci et là quelques moments d’humour qui « adoucissent » à leur façon un récit qui ne serait que sanglant. Du sang, d’ailleurs, on n’en voit jamais malgré les nombreuses tueries (censure catholique de l’époque !). Et c’est là qu’intervient tout l’art de Victor Hubinon. Ce merveilleux dessinateur a su recréer sur papier ces « histoires de pirates » qui n’ont rien à envier à certaines productions cinématographiques hollywoodiennes ; que du contraire !
Ce premier tome ?… ce sont les grands horizons, le vent, une fresque épique qui inaugure une bien bonne et longue saga. C’est vrai, le format des cases ne permettait pas à Hubinon de s’exprimer, de se « lâcher » pleinement ; mais il arrive –par une mise en page bellement structurée- à nous faire entrer dans l’histoire et la vivre pour ne plus la lâcher.
Premier tome d’une série due à deux auteurs qui font partie de l’Histoire de la BD. Un sacré duo que j’apprécie beaucoup.