couverture
©Erasme/Vandersteen, Willy

T5 - Le cheval de fer
Bessy (Ed. Erasme)

pour 1 notes.

Western - /
Couleur :
Edition Erasme - 01/01/1953
ID-BDovore : 4557

Synopsis : Andy fait connaissance avec Joe Dingo, trappeur au service de chemins de fer. Une ligne est en construction à quelques jours de cheval...
Les parents acceptent qu'il rejoigne l'équipe en chasse des bisons. Arrivé au campement des chasseurs, Jack Murdock, un ingénieur prend Andy en grippe car Bessy s'est avérée meilleure que son molosse. La chasse aux bisons s'ouvre.
En visite au camp des Chikawas, Andy découvre que les indiens possèdent des armes à feu. Ces dernières ont été apportées de nuit, près de leur camp, par un inconnu. Demandant des comptes au sachem, ce dernier est tué d'une balle tirée de loin.
A l'instigation du nouveau sorcier, les indiens vont se révolter et entrer en guerre contre ce "cheval de fer" qui menace leurs territoires.

Andy et Joe parviendront-ils à enrayer cette guerre qui vient de débuter ?... Qui est ce mystérieux inconnu qui fournit les indiens en armes, et pourquoi ?...
(Texte : LYmagier)



Une erreur sur cette fiche ou votre édition est différente ? Vous pouvez proposer une correction ou proposer l'ajout d'une autre édition


Données privées
(pour votre utilisation personnelle)

Futur achat : Date d'achat : (dd/mm/aaaa) Prix/cote :
E.O : Dédicace : Cadeau : Lu : Ed. numérique :
Prêt : Dernier emprunteur : Email :
Remarque personnelle (état, mémo, ...) :

Commentaires des membres : (vous pouvez également donner un avis de lecture)
Ma Note:
Avis de lecture * :

* : Avis de lecture qui apparaîtra pour tous les visiteurs sur le site

Posté par le 2007-06-17 13:25:38

Le synopsis n'est qu'une partie de cette aventure vraiment bien scénarisée.
Vous y trouverez tout ce qui fait les ingrédients d'un très bon moment de lecture : mise en place des personnages, des divers intervenants, jalousie, confrontation, bagarres, attaques à grande échelle, déferlement de hordes indiennes, règlements de compte et même la cavalerie qui arrive en final.
Ici il n'y a vraiment pas tellement de différences entre les "bons hommes blancs" et les "mauvais peaux-rouges". Les uns comme les autres ont leurs caractères, leurs faiblesses, mais certains se laissent plus facilement abuser.

Dans la grande tradition du western, Vandersteen et, surtout, le dessin de Verschuere, nous livrent -en 30 pages !- un condensé d'une période maintes fois utilisée tant en BD qu'au cinéma : la traversée des Etats-Unis par le chemin de fer.
Un épisode, ici parmi d'aures, fichtrement bien fait !