couverture
©Le Lombard/Henscher

T1 - Le poids de nos victoires
Le banni (Tarumbana)

pour 9 notes.

Héroic - Fantasy - /
Edition Le Lombard - 22/01/2010
EAN : 9782803626427 | ID-BDovore : 76415

Synopsis : Il y a les rois et il y a ceux qui les font. Mais, au final, mieux vaut être assis sur le trône que debout dans son ombre. Hector «La Muraille» Wiestal en sait quelque chose... Jadis, il a été l'artisan de l'accession au pouvoir de son ami et compagnon d'armes Alester le Vaillant. Mais les beaux yeux d'une belle ont semé la graine de la discorde, et la Muraille est devenu «Le Banni », légende déchue tentant de noyer ses souvenirs dans l'alcool. Jusqu'à ce que son passé le rattrape, lorsqu'il reçoit une missive d'Alester lui proposant de retrouver sa gloire perdue…

source: éditeur



Une erreur sur cette fiche ou votre édition est différente ? Vous pouvez proposer une correction ou proposer l'ajout d'une autre édition


Données privées
(pour votre utilisation personnelle)

Futur achat : Date d'achat : (dd/mm/aaaa) Prix/cote :
E.O : Dédicace : Cadeau : Lu : Ed. numérique :
Prêt : Dernier emprunteur : Email :
Remarque personnelle (état, mémo, ...) :

Commentaires des membres : (vous pouvez également donner un avis de lecture)
Ma Note:
Avis de lecture * :

* : Avis de lecture qui apparaîtra pour tous les visiteurs sur le site

Posté par le 2010-01-24 19:22:07

MA-GNI-FIQUE ! Tout simplement magnifique ! J'ai littéralement été captivé par la lecture de ce tome. Une claque magistrale aussi bien au niveau graphique que scénaristique et qui plus est dans un genre que j'affectionne particulièrement, l'heroïc fantasy.

Enfin un scénario digne d'intérêt servi par des personnages qui ont vraiment une profondeur, un style propre qui les rendent uniques et complémentaires. L'histoire est bien menée et les éléments de l'intrigue s'installent progressivement. Le premier tome introduit le personnage du Banni connu également sous le nom d'Hector Wiestal, la muraille de Myrmirrine, ancien héros banni de la nation qu'il a aidé à fonder.

La trame narrative pourrait paraitre légère, mais c'est sans conter sur le talent d'Henscher qui sait asseoir très rapidement ses personnages et qui, en très peu d'éléments, arrive à créer la bonne ambiance, le bon éclairage.
Alors si l'on rajoute à cela la patte de Tarumbana, on obtient un véritable petit bijou, les personnages ont de vraies gueules et les visages sont très expressifs (Le Banni me fait penser à Kris Kristofferson dans Blade). Certaines vignettes sont de véritables tableaux et l'ambiance donnée par les couleurs colle vraiment au ton de l'histoire.

Le seul défaut de cet album serait d'être trop court et de devoir attendre le prochain tome, heureusement il y a un petit cahier graphique en fin d'album pour nous faire patienter et s'extasier devant le coup de crayon du dessinateur.

A lire absolument.