Fiche Auteur Miller, Frank


Pseudo : Miller, Frank
Nom : Miller , Frank
Activité : scénariste, dessinateur, coloriste
Albums dans la base:

Frank Miller naît le à Weird War Tales 64 et 68, Warlord of Mars 18, Spectacular Spider-Man 27 et 28, plusieurs Marvel Team-Up, etc.)1. Il est bientôt nommé dessinateur de Daredevil, série dont il ne tarde pas à devenir aussi le scénariste. Le passage de Miller sur Daredevil est salué par le public et par la critique. Il crée le personnage d'Elektra et met en place de nombreux éléments dans l'univers de l'homme sans peur que l'on peut retrouver, entre autres, dans le film de 2003. L'époque Miller de « Daredevil » dure le temps de 42 épisodes qui redéfinissent radicalement non seulement le personnage mais l'ensemble de la production des comics des années 1980. Le summum est atteint par le cycle « Renaissance » (Born Again) écrit par Miller et dessiné par David Mazzucchelli en 1985.

Frank Miller scénarise et dessine en 1986 Batman: Dark Knight (The Dark Knight Returns), une histoire glauque de Batman située dans un futur proche. Il y met en scène un Batman violent et extrémiste et met à mal le mythe du justicier détective. Miller réalise plus tard une suite de cette œuvre, L'art de Frank Miller

On explique souvent le choc que représente le travail de Frank Miller sur Daredevil par la maturité du scénario. Il est vrai qu'avec Miller, Daredevil change d'univers. Son histoire avec la Veuve Noire, qui fut l'un des points culminants de ses aventures dans les années soixante-dix n'en finissait plus de s'étirer, et l'arrivée de personnages nouveaux est de ce point de vue une vraie bouffée d'air pur.

Mais les qualités graphiques de Miller vont aussi avoir une importance considérable dans ce succès. Très rapidement, le trait perd la lourdeur d'à peu près tous les comics de l'époque. Le cadrage et la mise en scène des corps sont en rupture de façon plus marquante encore. Ce renouveau graphique est en partie l'effet de l'influence que le manga a exercé sur Miller. Le découpage, qui confère aux mouvements une lisibilité inconnue, ou les angles de vue sont marqués par cet héritage du manga. De manière évidente, l'introduction d'un grand nombre d'éléments japonisants (la secte ninja "la Main", les saïs d'Electra,etc.) montre l'attachement que Miller éprouve pour la culture japonaise. La série Kozure okami de Kazuo Koike et Goseki Kojima a tout particulièrement marqué Miller, dont le Ronin peut être vu en partie comme un hommage. Il contribuera fortement à sa publication aux États-Unis sous le nom de Lone Wolf & Cub (il a d'ailleurs dessiné les couvertures de l'édition américaine, reprises dans l'édition française).

La série Sin City prouve de manière éclatante la qualité graphique du travail de Miller. Entièrement réalisé en noir et blanc mais en négatif (à l'exception de l'utilisation occasionnelle du jaune, du bleu et du rouge, chacun dans un volume différent), Sin City est d'une ambition formelle extraordinaire. La série est récompensée par 4 Will Eisner Award et Frank Miller reçoit pour le premier, en 1993, le prix du "Meilleur dessinateur/encreur pour une publication en noir et blanc", ainsi que celui du "Meilleur scénariste/dessinateur".

1981 : Prix Inkpot
  • 1986 : Prix Kirby du meilleur épisode pour Daredevil n°227 (avec David Mazzucchelli) ; des meilleurs auteurs pour Daredevil (avec David Mazzucchelli)
  • 1987 :Prix Kirby du meilleur épisode, du meilleur album et de la meilleure équipe artistique pour Batman: Dark Knight (avec Klaus Janson et Lynn Varley)
    • Drapeau : Espagne Prix Haxtur de la meilleure histoire longue et du meilleur scénario pour Batman Dark Knight
  • 1991 : Prix Eisner du meilleur album pour Elektra Lives Again (avec Lynn Varley) ; de la meilleure mini-série pour Give Me Liberty (avec Dave Gibbons) ; des meilleurs auteurs pour Hard Boiled (avec Geof Darrow)
  • 1992 : Prix du comic book de la National Cartoonists Society
  • 1993 : Prix Eisner du meilleur recueil pour Sin City ; du meilleur auteur pour Sin City et Dark Horse Presents ; du meilleur dessinateur/encreur pour une publication en noir et blanc pour Sin City et Dark Horse Presents
  • 1995 : Prix Eisner de la meilleure histoire courte pour « The Babe Wore Red », dans Sin City : The Babe Wore Red and Other Stories ; de la meilleure mini-série pour Sin City : J'ai tué pour elle
  • 1996 :
    • Prix Eisner de la meilleure mini-série pour Sin City : Le Grand Carnage
    • Prix Harvey de la meilleure série pour Sin City
  • 1998 :
    • Prix Eisner du meilleur recueil pour Sin City : Cet enfant de salaud
    • Prix Harvey du meilleur album original pour Sin City : Valeurs familiales
    • Prix humanitaire Bob Clampett
  • 1999 : Prix Eisner de la meilleure mini-série pour 300 (avec Lynn Varley) ; du meilleur auteur pour 300
  • 1999 : Prix Harvey de la meilleure série pour 300 (avec Lynn Varley)
  • 2015 : Temple de la renommée Will Eisner

Contenu soumis àla licence CC-BY-SA. Source : Articles Frank Miller(Français) de Wikipédia en français

Voir plus...Voir moins...


Albums en tant que...
300

Genre : Comics
Auteur(s) :
Editeur : Rackham


Intégrale - 300 (HC)

Série : 300 (1998)(V.O. anglais)
Genre : Comics
Auteur(s) :
Editeur : Dark Horse


T1 - Chapter One: Honor

Série : 300 (1998)(V.O. anglais)
Genre : Comics
Auteur(s) :
Editeur : Dark Horse


T2 - Chapter Two: Duty

Série : 300 (1998)(V.O. anglais)
Genre : Comics
Auteur(s) :
Editeur : Dark Horse


T3 - Chapter Three: Glory

Série : 300 (1998)(V.O. anglais)
Genre : Comics
Auteur(s) :
Editeur : Dark Horse


T4 - Chapter Four: Combat

Série : 300 (1998)(V.O. anglais)
Genre : Comics
Auteur(s) :
Editeur : Dark Horse


T5 - Chapter Five: Victory

Série : 300 (1998)(V.O. anglais)
Genre : Comics
Auteur(s) :
Editeur : Dark Horse


Intégrale - Absolute Ronin

Genre : Comics
Auteur(s) :
Editeur : Panini Comics - DC Absolute


T1 - Le jeune prodige (1)

Série : All star Batman et Robin
Genre : Comics
Auteur(s) : /
Editeur : Panini Comics - DC